Les finances

Les comptes 2021

Répartition des dépenses de fonctionnement 2021 et ci-dessous de celles en Investissement

voir le détail dans le bulletin d’informations municipales de Juin 2022

Le budget 2022

Les taux communaux 2022

La commune ne vote plus que le taux de foncier bâti et non bâti; la taxe d’habitation est compensée par l’Etat . Une partie des habitants la paye encore cette année.
les taux 2022 sont identiques à ceux de 2021.

Le budget principal 2022

Le budget de fonctionnement s’équilibre en dépenses et en recettes à la somme de
1 422 657€.

la dépense la plus importante est la masse salariale. Elle va aller en augmentant en raison des besoins pour l’école et les services cantine et périscolaire. La charge administrative s’alourdit. La dématérialisation des actes a un impact sur le 1er échelon qu’est la mairie puisqu’il faut tout scanner et en plus remplir des formulaires. Le gain de temps est pour les niveaux supérieurs au Trésor Public et l’administration préfectorale.

Le budget d’investissement s’équilibre en dépenses et en recettes à la somme de 870 512€

à remarquer

l’importance des excédents reportés . La commune économise chaque année environ 200 000 € pour pouvoir financer les travaux sans avoir recours à l’emprunt. Cependant en 2021 nous avons du emprunter 200 000 € pour financer les travaux de l’église.

en effet, la commune n’a été retenue ni dans le plan de relance 2020, ni dans celui de 2021, ni en 2022. De moins en moins de projets sont subventionnés par l’Etat en zone rurale. Nous avions fait faire une estimation des travaux en 2010 par un architecte du Patrimoine. Il nous reste toujours la même somme à investir malgré tous les travaux entrepris depuis. Plus le temps passe, plus les travaux sont importants.
Nous en sommes à 900 000 € depuis 2003. Il est simplement question de la saugarder : clos-couvert.

Le budget 2019

Les taux communaux 2019

Le conseil municipal a reconduit les taux communaux à l’identique des années précédentes.
Les charges générales de fonctionnement sont reconduites sans changement majeur, mais elles suivent l’augmentation des locaux à entretenir, ainsi que celle des effectifs à l’école. Le personnel de la périscolaire a été maintenu en transférant les heures des TAP vers l’ALSH du mercredi et en dédiant deux personnes à temps plein pour les classes maternelles.

Le budget principal 2019

Remarques sur 2019
Ce sont des dépenses récurrentes. Toutefois on remarque :
Chapitre 11 Charges à caractère général    :
Augmentation des dépenses d’énergie et des dépenses d’entretien pour l’école
Chapitre 12 Salaires
Par rapport à 2018 dépense supplémentaire de 50 000 € mais couverts en partie par un remboursement SOFAXIS
Chapitre 65 : progression des journées en ALSH pendant les vacances scolaires pour lesquelles la commune subventionne 16 €/j et par enfant

Observations :
Les contributions directes sont stables.
la commune a bénéficié d’une recette plus importante du Fonds Départemental de Péréquation (une des recettes fluctuantes difficilement prévisibles) mais aussi d’une augmentation de la recette du service cantine et périscolaire , due à une fréquentation en hausse (par contre il a fallu renforcer le personnel pour la pause méridienne : 9 personnes)

A noter : Comme d’habitude, ce sont les investissements qui sont privilégiés en serrant au maximum les dépenses de fonctionnement. Pour 2019 les dépenses prévues s’élèvent à 1 539 751 € et sont financés sur les fonds propres et des subventions.
Le budget unique de la commune pour l’exercice 2019 s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de :

1 641 774,33 € pour la section de fonctionnement
1 531 434,86 € pour la section d’investissement

Quelques indicateurs

Les budgets annexes

le budget annexe logement

Que comprend-il ?
Il correspond aux six logements sociaux dont la commune est propriétaire. Les loyers permettent de rembourser les emprunts. Il reste assez peu de marge pour les travaux éventuels. Ils ont été faits en 2003 et 2005.

le budget annexe assainissement

En raison de la fusion avec la Communauté d’Agglomération Coulommiers-Pays de Brie qui a la compétence oligatoire “eau et assainissement”, la commune a du clôre le budget et délibérer sur les transferts d’actifs et d’excédent budgetaire entre ce que le conseil municipal a voulu conserver et les moyens donnés à la CACPB pour exercer la compétence à la place de la commune.

Il a été délibéré de transférer 25 000 € de l’excédent de fonctionnement et de conserver le reste pour financer les deux marchés de travaux prévus : tous les travaux d’amélioration de la gestion des eaux pluviales (faits en mai/juin 2020) et ceux réalisés derrière et à côté de la Mairie : canalisations EP et EU.