Covid-19: Information SNCF Transilien

Ci-dessous, un extrait d’une information communiquée par Sylvie Charles, Directrice Générale Transilien :

… Afin de répondre aux demandes des autorités et en lien étroit avec Île-de-France Mobilités, les plans de transport de Transilien ont été adaptés et le seront encore en tant que de besoin […]

Trois principes directeurs guident notre travail et nos échanges avec Île-de-France Mobilités :

  • Conserver autant que possible une desserte ferrée sur l’ensemble du territoire de l’Île-de-France ;
  • Garder la plus grande amplitude horaire possible dans le service proposé en privilégiant le lissage de l’offre sur la journée (car actuellement nous ne constatons plus réellement d’heure « de pointe ») ;
  • Maintenir les interconnexions avec la RATP sur les RER A et B, et sur le RER D entre les branches Nord et Sud.

Deux facteurs structurants s’imposent à nous :

  • Le strict respect des gestes barrières et les ressources disponibles ;
  • La fréquentation, descendue dès mercredi dernier suite aux mesures de confinement décidées par le Gouvernement à 10% des flux habituels.

Pour nous inscrire dans la durée, nous avons, en coordination avec le gestionnaire d’infrastructure SNCF Réseau, adapté nos organisations sur les métiers indispensables à la production du service […] Dès lors l’amplitude maximale de nos services ferroviaires est de l’ordre de 6h-22h. Nous étudions la faisabilité de compléter cette offre en tant que de besoin par des bus en service très tôt le matin ou tard le soir, et en renforçant l’offre Noctilien.

Pour assurer, en lien avec Ile-de-France Mobilités, des plans de transport adaptés les plus pertinents, j’ai demandé aux équipes de Transilien de prendre l’attache des mairies, des services hospitaliers et des associations d’usagers afin de vérifier que ces nouvelles offres sont en adéquation avec les horaires de prise de service en particulier des équipes soignantes. Nous adaptons ponctuellement tel ou tel service en conséquence.

Ainsi, sur la ligne P, le dialogue territorial et la prise en compte des contraintes opérationnelles ont permis de mettre en place 4 bus supplémentaires le matin, avant le premier train. Des démarches similaires sont en cours sur l’ensemble des lignes Transilien.